Premier numéro du Journal de Nanterre Ensemble

Inauguration du boulevard Abdenbi Guemiah

Inauguration bd Guemiah (1) Inauguration bd Guemiah (2)

Ce matin, le boulevard Abdenbi Guemiah était inauguré sur l’axe historique, près de la cité administrative, le long des Terrasses. Abdenbi Guemiah était un habitant de la Cité Gutemberg dite Blanche, tué, par un habitant des pavillons voisins, pour la seule raison d’être jeune et arabe en hiver 1982.

Inauguration bd Guemiah (3)Aux côtés de la mère d’Abdenbi Guemiah devant la plaque commémorative

Réunion d’information du projet Cœur de Quartier à l’EPADESA

Maquette de l'EPADESA - 2014-06 (1)Projet de l’EPADESA en maquette

 

Ce soir, l’EPADESA organisait une réunion d’information, aux habitants du quartier Université, sur le projet « Cœur de Quartier » (Phase 2), situé le long du boulevard des Provinces Françaises et aux Terrasses 7 et 8, avec la présence du cabinet d’architecte François Leclercq et du constructeur Bouygues Immobilier.

Lire la suite…

Pose de la 1ère Pierre de Green Home

Pose de la 1ère de Green Home 2014-06 (1)Pose de la 1ère de Green Home 2014-06 (2) Ce midi, avait lieu le pose de la 1ère Pierre du projet immobilier « Green Home » construit par l’entreprise Bouygues Immobilier en présence des élus de la mairie et de l’OPHLM de Nanterre, du préfet des Hauts-de-Seine, Yann Jounot, et du PDG de Bouygues Immobilier, François Bertière. Ce projet se tient sur les Terrasses de l’Université, à l’angle des boulevards des Provinces Françaises et du 17 octobre 1961. Il prévoit 147 logements (33 en HLM et 114 en accession à la propriété), un centre d’affaire et un ensemble d’équipements publics, répartis entre 7 et 9 étages.

RDV en milieu d’année 2016 pour voir le résultat…

Batiment Green Home

Incendie à la cité Berthelot

Berthelot

Ça suffit ! Stop à l’inaction complice des autorités municipales et au climat d’impunité.

Voitures brûlées, poubelles incendiées et maintenant un scooter en feu menaçant la vie de nombreuses familles à la cité Berthelot : à quel moment la municipalité socialo-communiste de Nanterre va-t-elle réagir? Va-t-elle attendre qu’il y ait des victimes plus graves? Camille Bedin, présidente du rassemblement Changeons Nanterre (UMP, centre, divers droites), s’émeut de la gravité de ces situations devant laquelle la municipalité socialiste et communiste reste définitivement les bras croisés, dans une inaction complice et coupable. 
Lire la suite…