La liberté d’expression à la nanterrienne…

A Nanterre, les panneaux d’affichage libre sont nombreux, nous en trouvons plusieurs sur la même avenue. Cela est génial quand des habitants veulent afficher leurs idées politiques ou d’autres informations…

Mais quelques heures après avoir coller ses affiches, STUPÉFACTION !!! Les panneaux d’affichage soit disant « LIBRE » ont été recouvert d’informations municipales, qui sont souvent collées sur des grands morceaux de papiers de couleurs pour bien cacher toutes les autres affiches en dessous…
L’affichage libre est pourtant autorisé par le décret n° 82-220 du 25 février 1982.
        La mairie de Nanterre a déjà pour afficher ses propres informations : les arrêts de bus, les panneaux lumineux, les panneaux d’affichages administratifs… La municipalité s’emparent d’au moins 47m² de panneaux tout en gênant l’affichage des associations ou de tout citoyen voulant passer une annonce gratuitement.

 

Nous pouvons donc constater qu’a Nanterre, la liberté d’expression et de parole n’est pas à l’ordre du jour. Les Nanterriens ne peuvent penser uniquement à ce qu’affiche la municipalité communiste.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos Alexandre GUILLEMAUD

Conseiller Municipal de Nanterre (92), Président de l'UNLI Nanterre, Secrétaire départemental adjoint de l'UNLI des Hauts-de-Seine, Conseiller national de l'UNLI, Ancien conseiller régional des jeunes d'Ile de France, Ancien administrateur de l'OPH de Nanterre.

Les commentaires sont fermés.