La sécurité au parc sud…

Les Tours Aillaud dans la quartier du Parc

 

Dans une salle comble, M. le Maire accompagné du Commissaire-divisionnaire et de son adjointe ont fait le bilan des 6 premiers mois de la BST (Brigade Spéciale de Terrain).
Selon le maire, la municipalité agit dans son combat contre l’insécurité grâce à la BST ainsi qu’aux agents de la tranquillité public (les gilets rouges). Dans le quartier du parc sud, 7 agents + 1 chef s’occupent du quartier.
Le problème majeur de ce quartier est l’insécurité et les problèmes de délinquance.
En 6 mois de BST, la délinquance de voie publique (cambriolage, vols de voitures, dégradation…) a diminuée de 20%. La plus grosse difficulté est les vols avec violences. La création de la BST est due aux vols avec violence dans le parc André Malraux. Mais il ne fallait pas faire comme à St-Ouen ou à Gennevilliers.
De nombreuses interventions ont étés faites :
•    134 individus pour usage de drogues et 13 pour trafic. 7 kg de cocaïne, 6 kg d’herbe et 13 000 € ont été saisis
•    99 opérations de contrôles routiers
•    12 contrôles d’alcoolémies
•    9 contrôles de vitesse
•    De nombreux contrôles d’identité
262 scooters sont en consignes et 235 sont partis en fourrière pour destruction.
Une habitante a demandée au maire, « Pourquoi avoir fait une piste cyclable ? Il n’y a aucun vélo ».
Selon un habitant, « Le quartier brûle ». Les digicodes ne marchent pas et les fenêtres cassées ne sont pas remplacées.
C’est un phénomène de quartier vu que les jeunes habitent à Nanterre, aux Pablo Picasso.
« La mairie ne fait pas rien ! » dixit l’adjoint au maire à la sécurité. Quand un mineur est interpellé, il n’a pas le droit de partir en vacances avec la mairie… Quelle dure punition !!!
Mettre une vidéoprotection à Nanterre est inutile et très chère : « 100 millions d’euros » pour le maire, ainsi qu’une police municipale : « Regardez Colombes ! » dit le maire. Oui, mais à Colombes, la police est désarmée…
L’urbanisme de ce quartier est dû à l’EPAD (géré par l’État), il y a 30 ans. Lors de la future rénovation, le supermarché Carrefour sera déplacé et des logements en accession à la propriété seront construit au-dessus.

Lors de ce conseil de quartier, la mairie n’a apportée aucune solution pour l’avenir et le maire a choisit les personnes voulant parler en évitant le plus possible les opposants notoires à la municipalité

A propos Alexandre GUILLEMAUD

Conseiller Municipal de Nanterre (92),
Conseiller Régional des Jeunes d’Ile de France,
Administrateur de l’OPH de Nanterre,
Président de l’UNLI Nanterre

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.